On donne de la vie et du caractère à son teint !

In Make up by Alex1 Comment

Après avoir réalisé son teint, et maintenant que la peau est plus flawless que jamais, on passe à l’étape suivante. Certaines sous-étapes ne sont pas obligatoires mais permettent de personnaliser et donner du caractère à un visage.

5/ B comme Blush, Bronzer et Bonne mine 🙂

Après l’application de la poudre, le blush et le bronzer vont venir donner de la structure au visage.

  • Le bronzer
  • La poudre bronzante ou encore poudre de soleil (bronzer) c’est l’équivalent d’une poudre compacte à quelques différences près.
    On adopte une teinte plus foncée que son visage, elle est de couleur marron chaud ou froid. Elle existe avec des nacres ou peut aussi être mate. Elle ne s’applique pas sur la totalité du visage mais plutôt sur des zones bien précises de celui-ci dans le but de :

    • réchauffer le teint,
    • donner un effet hâlé/bonne mine,
    • structurer et affiner le visage (marron froid)

    Conseils d’application : A l’aide d’un pinceau à poudre biseauté, prélevez la matière en prenant soin de bien secouer le pinceau pour en retirer l’excédent.  On maquille les tempes, on accentue le creux au niveau de l’os de la joue (en faisant un jolie cul de poule c’est plus simple !) et l’os de la mâchoire.

  • Le blush (pour être vraiment mignonne, mais genre VRAIMENT)
  • Le fard à joues ? pour ma part, je crois que c’est ce que je préfère, ne me demandez pas pourquoi, je suis heureuse lorsque j’en mets ! Peut-être parce qu’ il faut sourire légèrement pour l’appliquer et que du coup psychologiquement se forcer à sourire et bahh ça rend heureux malgré tout ? Euhm…. Je pense que je vais m’arrêter là dans ma réflexion, j’ai écrit toutes ces lignes pour ne rien vous apprendre au final ahaha ! Bref, moment heureux que l’application du blush !
    On se donne bonne mine, et on se fait plaisir avec une multitude de couleurs pour personnaliser son teint.
    Il en existe de diverses textures là encore, avec ou sans nacres pour plus ou moins de fun en fonction de votre humeur du moment.

    L’enjeu ? Faire le bon mix de couleurs entre fards à paupières, rouge à lèvres et blush et en fonction de sa carnation.
    On évitera par exemple, un fards à joues rose, un maquillage des yeux aux nuances vertes et un rouge à lèvres orange… sauf si on est mannequin en pleine fashion week ou pour le carnaval ! Je ne vois pas trop comment on pourrait pardonner ces fautes de goût.
    Autre enjeu et pas des moindres ; faites en sorte d’avoir la main légère sur l’application et laissez les poupées russes là ou elles sont ! Les nanas qui s’obstinent à se faire des ronds sur les joues en mode Chiaotzu dans Dragon Ball Z, vous méritez sérieusement un affront en art-martial !
    Donc on choisit des couleurs qui nous correspondent, en accord avec le reste du maquillage que l’on se fait et on garde toujours la main légère !

    Conseils d’application :  On prend un pinceau à poudre (spécifique à l’application du blush dans l’idéal) , on prélève la matière et on en retire l’excédent (vous le savez maintenant).
    On applique la matière sur les pommettes en souriant ou en faisant un joli duck-face et on étire sur l’os de la joue de l’intérieur vers l’extérieur.
    Et là, on “blend” à fonnnnd ! c’est-à-dire qu’on mélange, on mélange on mélange pour que le rendu soit le plus naturel possible et sans démarcations.

    6/ Les sourcils : pour donner du caractère à son regard

    Je vous passe les expressions du type “Un regard en dit long”, “Un regard suffit” etc… il y a tout un tas de phrases pour dire que le regard est important, c’est le premier point de contact que l’on a avec les autres en communication verbale ou non verbale, c’est ce que l’on retiendra.
    Pour une femme c’est un élément à mettre en valeur et une véritable arme de séduction.
    Donc mesdames, soignez votre regard si vous avez un objectif en ligne de mire. Et par regard j’entends yeux mais surtout SOURCILS !!!

    Les tueuses de sourcils c’est à vous que je m’adresse !

    Oui, je vais crever l’abcès car les sourcils en forme de virgule ou d’apostrophe ou encore ceux réalisés au marqueur ce n’est juste plus possible ! Please !

    Les poils des sourcils ? On enlève JUSTE ce qu’il faut ! Pas plus ! Y’a des nanas qui tueraient pour en avoir un peu plus et qui sont obligées de se les dessiner ou de se faire des micro-pigmentations (super douloureuses). Pour celles qui ont peu de poils justement, apprenez à bien dessiner les vôtres et épargnez-nous le trait de marqueur indélébile….
    Dans les deux cas, que vous ayez des poils ou non à ce niveau, définissez-vous une belle ligne de sourcils, en harmonie avec la forme de vos yeux et de votre visage. Tout cela s’apprend, et si on ne sait pas faire, on se renseigne auprès d’un professionnel. Il y a des gens qui ont étudié le sourcil, l’esthétisme et qui sont payéS pour ça !

    7/ Le Mascara pour avoir les mêmes yeux que Bambi

    Selon moi, un regard pétillant et éveillé passent par l’application d’une couche de mascara. Je considère (et d’autres vous le diront aussi) que c’est un basique pour un “Go-To” makeup.
    Si je dois sortir de chez moi en me maquillant très peu, le mascara est mon indispensable numéro 2 après des sourcils présentables.

    8/ Le Fard à paupières

    Pour effectuer un beau maquillage des yeux, l’essentiel à retenir est de se munir d’une petite panoplie de bons pinceaux et aussi de bons fards à paupières, car débutante ou experte, le secret réside dans leur qualité mais aussi de votre acharnement au moment de l’estompage. Alors on estompe jusqu’à fatiguée et satisfaite du rendu 🙂

    Conseils d’application : On applique si possible une base à paupières pour permettre aux fards de mieux tenir et aux pigments de mieux ressortir, d’autant plus si l’on part sur un maquillage technique avec beaucoup de nuances.

    9/ Eye liner

    En khôl, crayon, pinceau, le trait d’eye liner est une technique qui tout comme le fard à paupières donne de la profondeur au regard à condition qu’il soit bien fait et cela demande de la pratique. (Oui Dira, je sais que tu désespères, mais tu y arriveras jeune padawan ! Je crois en toi et en ce trait de liner de compèt’ que tu vas nous faire bientôt ! )
    Donc prenez votre temps, appliquez-vous pour éviter de réaliser des “ailes” trop épaisses et de 3 mètres de long, l’objectif n’est pas de prendre son envol mais d’avoir un regard de biche ! Ah et on essaie de réaliser un trait droit en évitant les vagues aussi, bien évidemment, mais bon je juge important de le repréciser :’)

    Conseils d’application : Alors par où commencer ? Les tutos il y en a la pelle sur YouTube, et pourtant rien ne vaut l’entrainement. Chacun sa manière de faire également.
    Cependant pour se faciliter la tâche commencer par le centre de l’oeil, faites en sorte de rester au plus ras des cils et aller vers le coin externe de l’oeil en réalisant une jolie petite aile. 😉

    10/ La bouche : le bouquet final

    Une bouche peut totalement parfaire une tenue, c’est la touche finale qui vous donnera de l’allure en toutes circonstances. Que ce soit pour apporter un côté fatal, une touche colorée ou relever un maquillage léger et naturel, ce petit plus fait la différence.
    Une petite astuce lorsque vous avez l’air fatiguée ou avez une tenue “simple” que vous souhaitez relever, misez sur la bouche avec un beau rouge à lèvres. Cela éveillera votre teint et surtout, l’oeil sera plutôt attiré par cette partie du visage plutôt que sur votre petite mine.
    Je ne vais pas m’étaler sur les différents types de rouges à lèvres existants  (mattes, glossy, crémeux etc) je pense que vous les connaissez déjà.

    Pensez juste à entretenir vos lèvres pour que celles-ci restent pulpeuses et soient belles avec ou sans rouge à lèvres. Maquiller des lèvres gercées ne les mettra pas en valeur.
    Donc, on hydrate avec un baume à lèvres matin et soir et on exfolie (miel + sucre) de temps en temps

    Conseils d’application : Dans l’idéal après hydratation, on applique une base avant d’appliquer son rouge à lèvres pour protéger les lèvres, faire adhérer la matière et obtenir un beau rendu et une couleur plus pigmentée.
    On définit son contour avec un crayon pour éviter de dépasser et d’éviter que la matière ne file dans les petits plis des lèvres au cours de la journée. On ÉVITE de réaliser un contour trop franc et trop foncé, pour ça, le secret est de bien mélanger la couleur du tracé au crayon à celle du rouge à lèvres et tadaaaa ! Finish !

    Eh bien voilà, vous êtes maintenant en possession des 10 basiques à connaître selon moi.

    Je terminerais par préciser une chose et pas des moindres : Tout maquillage nécessite DEMAQUILLAGE ! Alors on ne s’endort pas sans l’avoir fait, sous peine d’être horrifiée au réveil le lendemain et surtout pour éviter que votre peau ne se venge…

    Vous êtes maintenant armées pour réussir, Rihanna n’a qu’à bien se tenir !

    Alex.

    Comments

    1. Pingback: Maquillage flawless, back to basics ! - Blossom Up

    Leave a Comment

    La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.