Nouveau souffle chez soi et en soi avec Marie Kondo

In Be powerful by Dira4 Comments

La magie du rangement” : dit comme ça, ça fait pas rêver 😅. On vous l’accorde. Et pourtant !
Ce livre, on en a entendu parler il y a 3 ans à peu près : “phénomène mondial”, “best seller”, “change la vie”… C’est quand même ouf que du RANGEMENT, truc quand même relou à la base, emballe à ce point les foules, non ?! Forcément, ça a éveillé notre curiosité.
Alors on s’est intéressées à la méthode et on s’est rendues compte que ça allait beaucoup plus loin que du simple “ménage”. Au delà de mettre de l’ordre chez nous, cette méthode met de l’ordre dans nos vies ✨. Et pour l’avoir testée toutes les 3, on peut vous assurer que ça fonctionne et que ça fait vraiment du bien ! Installez-vous, on vous explique…

Marie Kondo, cette magicienne

L’auteure de “La magie du rangement”, c’est Marie Kondo. Depuis toute petite, elle est passionnée par le rangement, à tel point qu’elle a fini “Consultante en rangement”. Si si, ça existe. Après avoir expérimenté 1000 méthodes, elle a décidé de créer la sienne : la méthode KonMari.

Montre moi ton appart je te dirai qui tu es !

Cette méthode part d’un principe assez simple : l’état de ton chez toi est un miroir de ton état intérieur. Un appartement encombré et en bordel reflèterait un esprit submergé, perdu, malheureux. Et quand on y pense, faire le tri, se séparer du superflu, ranger, libérer de l’espace… : chez soi ou dans sa vie, ça soulage d’un poids et apporte toujours de la lumière.

Un changement radical

Quand on jette un oeil aux témoignages de gens ayant appliqué la méthode KonMari, on lit des trucs de ouf : “j’ai perdu 30kg”, “j’ai tout quitté pour vivre mon rêve”, “j’ai trouvé l’homme de ma vie”… Ok, ça peut paraître un peu too much à première vue 🤔. On se disait ça avant de lire le livre nous aussi.
Mais en fait, la méthode KonMari est une démarche très psychologique. Chaque action physique est un déclencheur côté cerveau. Chaque étape est minutieusement réfléchie. Une vraie technique de développement personnel quoi ! C’est pourquoi il faut vraiment les suivre à la lettre, et dans l’ordre.

Sceptiques et flemmardes, we see you !

Lire tout un livre sur le rangement, ça peut faire peur.
Vous avez de la chance :

  • Primo, Netflix a sorti une série sur la méthode KonMari, ou cette petite japonaise trop cute se rend chez des gens pour révolutionner leur intérieur. 8 épisodes de 40mn environ sur des problématiques différentes. De quoi se rendre compte, concrètement, de la manière dont peut s’appliquer la méthode et des impacts qu’elle peut avoir.
  • Secundo, on l’a lu pour vous 📕! Et comme on est mignonnes, on vous a synthétisé les étapes qui, pour nous, sont les plus importantes dans le process. Non, cela ne remplacera pas la lecture du livre car il est plein de petits conseils qu’on ne traitera pas ici, mais ça vous donnera déjà une bonne overview. 😉

Si on devait retenir 6 points clés de la méthode KonMari, ce serait…

Pour faire simple, la méthode KonMari, c’est deux gros chantiers : se débarrasser des choses inutiles et réorganiser son espace.
Mais pour que ce soit un succès, il y a des règles à respecter…

Tout faire d’un coup !

Pour nous, c’est la règle de base. Si on veut que le process ait un réel impact, il faut vraiment le faire de A un Z et d’un seul coup. Faire un peu chaque jour ça ne marche pas. Parce qu’on le connaît le fameux « ooh, j’ai la flemme aujourd’hui, je ferai ça demain. » Puis demain se transforme en après-demain, puis en semaine prochaine… puis on ne finit jamais en fait ! 🙄

Attention, le rangement selon Marie Kondo, c’est long, ça peut prendre plusieurs jours. Lorsqu’on l’a fait pour la première fois, on y a passé minimum 3 journées ENTIÈRES, non stop, de tôt le matin à tard le soir. Et pourtant, on ne vit dans nos petits apparts que depuis quelques années, donc on ne vous parle même pas d’une maison d’enfance… ! 🤦‍♀️

Alors pour vous lancer, bloquez-vous (au moins) un week-end entier, ou profitez de quelques jours de vacances pour y consacrer un peu de temps.

Petit tips

Avant de démarrer, pensez à vous fournir en sacs poubelle de 50 litres au moins et en boîtes de rangement plus ou moins grandes (petites boîtes à bijoux, boîtes à chaussures ou encore grandes caisses de rangement). Ils sont nécessaires pour bien faire votre rangement KonMari.
Sans exagération, nous, sur 3 jours de tri, on a chacune rempli entre 5 et 10 sacs poubelle de 50 litres ! Sans compter les autres petits sacs à côté… 😱

Suivre un ordre précis dans le tri

Il faut trier nos affaires dans un ordre bien précis :

  • Les vêtements au sens large : les habits, sous vêtements, maillots de bain, chaussures, mais aussi les accessoires comme les ceintures, les chapeaux ou les sacs.
  • Les livres
  • Les papiers administratifs : factures, fiches de paies, relevés bancaires…
  • Les objets divers que Marie Kondo appelle “Komono”. Cette catégorie est très large : les DVD, produits cosmétiques, la papeterie, les produits ménagers, ustensiles de cuisine, câbles électriques, vieux objets électroniques qui ne fonctionnent plus…
  • Les objets à valeur sentimentale : les photos, les lettres, les cadeaux ou souvenirs de nos proches…

Et pourquoi cet ordre ? Pour nous faciliter la tâche ! Trier et jeter des affaires personnelles n’est jamais simple 😕. Commencer par nous séparer des objets les moins sentimentaux nous permettra de nous lancer plus facilement dans le tri, de nous “exercer”, de nous mettre dans une dynamique. Une fois la catégorie des objets sentimentaux arrivée, notre mental sera entraîné et mieux conditionné à la “séparation” : il nous sera ainsi plus simple de la traiter.

C’est pourquoi il faut ABSOLUMENT trier chaque catégorie une par une et ne pas traiter le komono avant les papiers par exemple.

Petit tips

Autre point important : avant de démarrer le tri, scannez votre appart pour repérer tous les objets de la catégorie à trier, tous sans exception, et rassemblez au même endroit.
Pour les vêtements, videz tous les placards, tiroirs, le panier à linge sale et faites une grosse pile dans votre chambre. Ca vous permettra de ne rien oublier, de tout avoir à portée de mains mais également de vous rendre compte du volume incroyable d’affaires que vous avez alors que “vous n’avez jamais rien à vous mettre”. #truestory Ca facilite le tri, croyez-nous. 😉

Ne garder que les objets qui nous mettent en joie

Prenez chaque objet dans vos mains, jusqu’à la moindre petite cuillère, et demandez-vous s’il vous procure du bonheur. Si oui, on le garde. Sinon, ça dégage ! 🗑️
L’objectif final : que votre chez vous ne regorge que de choses qui vous font kiffer.

Parfois, vous aurez du mal à vous débarrasser de certains trucs. Cette jolie paire de talons tellement belle mais que nous ne mettez jamais car vous avez les pieds en sang après 3 pas en fera partie. Ouiii, quand vous la voyez, vous avez des papillons dans le ventre. Elle vous procure du bonheur. Mais à quoi sert de les garder, à part à prendre de la place dans votre dressing déjà plein à craquer ? Allez hop, on vire !

Petit tips

Virer ne veut pas forcément dire poubelle. Nous on n’a pas hésité à faire des dons à des asso qui nous plaisaient ou à revendre des trucs sur Vinted par exemple. Autant que ça serve, non ?

Avoir une place pour chaque chose

Chaque chose doit avoir SA place et le rangement doit être pensé en fonction de l’usage que vous en faites.
Les appareils à raclette peuvent être rangés sur les plus hautes étagères de la cuisine par exemple. Elles ne sont pas faciles d’accès, certes, mais vous n’aurez besoin d’y aller que quelques fois dans l’année. ☃️
En revanche, vos soins visages doivent être triés et rangés à portée de main dans la salle de bain, car vous les utilisez tous les jours. Si ce n’est pas le cas, ça risque de vous saouler à force. Faite en sorte que ce soit PRA-TI-QUE.

De toute façon, c’est simple, si vous vous rendez compte que vous n’utilisez pas un truc car ça vous gave de devoir tout déranger pour le sortir, c’est qu’il n’est tout simplement pas à sa place. Alors on le range ailleurs, ou on le vire 😉

Impliquer tout le foyer

Si vous ne vivez pas seule, il est indispensable d’impliquer vos colocataires dans le process. Si vous ne le faites pas, de toutes façons, ça ne marchera pas.
Si vous avez des enfants, cela les responsabilisera et les aidera à mieux percevoir la valeur des choses.
Si vous avez un mec, cela lui permettra de savoir où tout est rangé pour qu’il se repose moins sur vous, oooh déesse du logis, et qu’il n’ait plus l’excuse du “bah j’ai pas pu lancer de machine car je ne savais pas où tu mettais la lessive ! “ 🤷‍♂️. On ne nous la fait pas à nous 😉 ! Bye bye charge mentale !

Aussi, ne vous laissez pas trop influencer par vos colocataires. On voit déjà votre mère débarquer et vous demander comment vous avez osé jeter cette fleur en pâte à sel (défraîchie et poussiéreuse) que vous aviez faite à la maternelle, « trop chou » selon elle… Dans certains cas, il est peut être préférable de garder son tri “secret” 😉 .

Être imaginatif et s’adapter !

Certaines règles KonMari vous paraitront peut-être compliquées à mettre en place. Surtout, ne les zappez pas en vous disant simplement “bon ben ça c’est mort, je laisse tomber”. Adaptez-les à votre environnement et faites au mieux. Prenons l’exemple des méthodes de pliage et de rangement des vêtements.

Pour Marie Kondo, les vêtements ne doivent pas être empilés les uns sur les autres mais debouts, un peu comme des livres sur une bibliothèque. Cela prend moins de place et permet de voir d’un coup d’oeil où est le vêtement dont on a besoin : pratique quand on a des commodes à tiroirs qui permettent de maintenir facilement les vêtements à la verticale, un peu moins quand on n’a que de graaandes étagères bien profondes où les vêtements ne peuvent tenir debouts tous seuls. Typiquement, les boîtes de rangement dont on vous parlait plus haut vous seront ici d’une grande aide. On plie tout de manière rectangulaire, on trie par couleur, et hop, on glisse la boîte sur l’étagère ! 😉

KonMari où le rangement qui apaise

Plusieurs études l’ont prouvé : vivre dans une maison ordonnée peut avoir un impact positif sur plein d’autres aspects de votre vie.

Se sentir plus légère

Dira
“Quand je me suis lancée dans la méthode KonMari, je venais de finir mes études, de démarrer mon premier job. Mais aussi de me séparer de mon premier amour après 7 ans de vie commune et de perdre mon père. Bref, ce n’était pas la grande forme.
J’avais besoin de changement, d’un nouveau souffle. De ne plus vivre dans les souvenirs, de me sentir chez moi, rien qu’à moi, et de démarrer ma nouvelle vie d’adulte sur des bases neuves.
Réorganiser l’appart comme JE le voulais, me séparer de tous les liens qui me faisaient vivre dans le passé et ravivaient ma peine tous les jours. Décorer comme ça ME chantait pour avoir un intérieur qui ME ressemble. Gagner en espace et en clarté… wouaw, qu’est-ce que ça m’a fait du bien !
☺️

Alex
« Ce rangement c’est le moment parfait pour se recentrer sur soi. Pour ma part le fait d’être seule face à mes piles de vêtements et d’objets à trier m’a permis de prendre du temps pour moi, de réfléchir et de me vider l’esprit. En faisant le tri je trouve qu’on y voit plus clair chez soi mais aussi en soi. On est face à nous-même. Donc au final, ce moment démotivant de prime abord me fait toujours un bien fou ! Quand je me sens dépassée à tous les niveaux dans ma vie et que j’ai besoin d’appuyer sur le bouton « restart », de tourner la page, de me rebooster je sais que la méthode KonMari est là pour m’y aider. »

Créer son cocon

Comment voulez-vous, après une looongue journée, réussir à vous relaxer en rentrant chez vous si vous ne vous y sentez pas 100% à l’aise ? Se créer un cocon, ça commence par là. Si, en arrivant chez vous, vous manquez de vous éclater la tronche en trébuchant sur une basket qui traîne et que tout ce que vous voyez, c’est du bazar sur le meuble de l’entrée, niveau feel good, on démarre mal. 😪

Votre appart doit refléter votre personnalité : une déco monochrome verte si c’est votre couleur préférée, des tapis fluffy partout si vous trouvez ça chaleureux… faites vous du bien ! 😁
Ca peut paraitre bête, mais avoir un mur d’inspiration dans sa chambre et faire le plein de vibes positives tous les matins au réveil, ça booste.
Poser ses yeux sur une étagère et n’y voir que les livres qui nous ont fait vibrer, ça fait plaisir.

Prendre conscience de la valeur des choses

Faire ce travail de tri nous a vraiment aidées à voir les choses différemment. On fait beaucoup plus attention à la valeur des choses maintenant.

Dira
“Je vous avais déjà parlé ici mais, en arrivant à Paris il y a 11 ans, je me suis clairement retrouvée au paradis de la Sneakers et j’ai démarré une sacrée collection. #youknowwhatimean. Mais c’était souvent des achats peu réfléchis. Combien de paires ont été portées une seule fois et oubliées ou ne sont même jamais sorties de leur boite ?
Avec la méthode KonMari, je me suis débarrassée d’une quarantaine de paires (et il m’en restait tout autant, c’est pour vous dire…) et n’ai gardé que celles qui me faisaient vraiment kiffer
💓. Je me suis rendue compte de toute ces tunes dépensées dans le vide pour des choses futiles… et je suis bien plus sage maintenant !”😇

Depuis KonMari, nos modes de consommation ont changé. L’achat compulsif, c’est fini… ou presque. On réfléchit à 2 fois avant d’acheter un truc, et nos placards nous disent merci.

En tous cas, si on nous avait dit il y a quelques années que ne pas sortir de chez nous pendant 3 jours pour faire du ménage, du ménage et encore du ménage nous ferait autant de bien, on ne l’aurait pas cru, ça c’est clair ! 😂
Certaines seront plus sensibles que d’autres à la méthode, c’est vrai. Mais on reste convaincues qu’elle ne peut QUE donner du positif. Qui l’a essayée parmi vous ? On est curieuses de savoir où elle vous a amenées 🙂

Alex, Dira & Mély.

Comments

  1. J’ai découvert la méthode avec toi Dira, au bon moment (merci déménagement !), et après avoir lu le livre et passé des jours à trier mes fringues, chaussures, accessoires c’est vrai que ça m’a apporté vachement de positif ! Maintenant, armoires et tiroirs pliés à la méthode Konmari, serviettes, torchons et nappes, c’est pareil ^^ Bon par contre, j’ai essayé de transmettre le truc à l’homme, c’est pas encore tout à fait gagner xD

    1. Author

      Tout à fait, je m’en rappelle très bien Juw ! Cool que ça t’ait apporté du positif à toi aussi 🙂 Et pour l’homme, ça viendra… patience !

  2. Pingback: #Soulfood : 6 livres qui ont changé nos vies - Blossom Up

  3. Pingback: Bullet Journal : En 2019, on devient des Wonder Women ! - Blossom Up

Leave a Comment

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.