Maquillage flawless, back to basics !

In Make up by Alex1 Comment

Parlons maquillage en commençant par les bases. Cet article vous concerne particulièrement si :

  • vous êtes complètement à la ramasse niveau maquillage – du style : “ça sert à quoi le correcteur ? Une crème verte ? pour quoi faire ?”.
  • vous rêvez d’un teint flawless mais ne savez pas comment vous y prendre ?
  • vous avez une amie, une soeur, qui se tartine la face avec 10 tonnes de maquillage, vous constatez que le rendu est AFFREUX et vous n’osez rien dire ?

Si l’une de ces raisons vous interpelle, alors  Welcooome ! Vous pouvez aussi balancer cet article en pleine face de votre pote pas douée, pour l’aider et préserver l’équilibre de tous !

Pour les autres, vous pouvez toujours réviser, ça ne vous fera pas de mal et qui sait peut être que vous apprendrez quelque chose de nouveau au détour de ces lignes 🙂

Commençons par le B à BA, le teint.

Comme on vous l’a précédemment expliqué, pour avoir un teint parfait tout commence par l’attention que l’on porte à sa peau. Plus on fait de soins moins on a d’imperfections à camoufler (ouiiiii, on écoute les besoins de sa peau, blablabla, bref vous connaissez la chanson maintenant). Si vous voulez quand même « sublimer » votre beauté naturelle, voici les étapes à suivre et à adapter en fonction de vos besoins.

Préparez votre peau avec une base

Avant d’appliquer un fond de teint on commence par appliquer une crème de jour, étape essentielle pour éviter les dégâts tels que les boutons et la sécheresse de la peau ! Relax on vous explique tout ça dans un article qui arrive bientôt 🙂
On pense à toujours adapter ses produits selon son type de peau. Une base de teint (primer) peut également être appliquée par la suite en guise de “film protecteur” afin de préserver votre peau et pour faire parfaitement adhérer le maquillage par la suite. Cette base peut aussi contribuer à lisser les pores, matifier la peau en fonction des attributs que vous lui aurez choisi.

Conseils d’application : Nettoyez bien votre peau, appliquez une noisette de crème hydratante (on évite les crèmes trop riches). Dans l’idéal, appliquez ensuite une base de teint pour un meilleur résultat final.

1/ Le Correcteur pour effacer les imperfections

Dans un second temps, on vient appliquer un correcteur. Cette étape n’est pas indispensable mais intervient dans le cas ou vous voulez vraiment obtenir un teint ZÉRO défaut en camouflant de petites imperfections. Il en existe de plusieurs couleurs en fonction des différents petits soucis de peau que l’on peut rencontrer. Vous vous souvenez le temps où on apprenait à mélanger les couleurs à l’école primaire : jaune + bleu = vert, etc. ? Eh bien “back to basics” on y retourne ! Les différentes couleurs de correcteurs vont camoufler les imperfections en neutralisant les couleurs de celles-ci.

  • Le vert neutralise les rougeurs liées aux boutons, irritations.
  • Le orange donne de l’éclat aux peaux mates, illumine les zones foncées du visage (cernes bleus/noirs).
  • Le jaune est dédié aux imperfections de couleur violacée.
  • Le violet à l’inverse permet d’atténuer les teints qui ont tendance à être jaunâtres et concerne notamment les peaux asiatiques.
  • Le rose réveille les teints gris, ternes.

Conseils d’application : De manière général, s’il s’agit de zones conséquentes à camoufler, il est préférable d’utiliser des correcteurs fluides qui seront appliqués avant le fond de teint, sur l’ensemble du visage. Pour les imperfections plus localisées (cernes très colorées, boutons, cicatrices, …), le mieux est d’utiliser un correcteur plus épais (plus couvrant donc) et de l’appliquer après le fond de teint. Si vous corrigez vos imperfections avant d’appliquer le fond de teint, il y a de grandes chances que celui-ci déplace vos corrections !

On applique le correcteur avec un petit pinceau plat ou en tapotant au doigt de manière localisée pour un meilleur rendu et on n’hésite pas à estomper avec une éponge type Beauty Blender pour fondre le tout avec le reste du maquillage.

2/ Fond de teint vs. BB crème : la différence ?

Plusieurs choix s’offrent à vous en fonction de vos besoins et envies.

  • Le fond de teint pour unifier le teint

Il en existe de différentes textures, couvrances, ou encore avec ou sans SPF, mais tous ont la même vocation, vous faire une seconde peau, un plus beau teint homogène/unifié. Il est important de choisir un fond de teint en fonction de son type de peau et de la carnation de celle-ci. Oui, je répète : “On choisit une couleur adaptée à sa carnation”. On évite d’en prendre une plus foncée pour paraître plus bronzée, NO WAY ! En revanche, pour un aspect plus lumineux, choisir une demi-teinte plus claire que sa carnation est possible. N’oubliez pas de réchauffer votre teint avec un bronzer dans la foulée pour ne pas avoir l’air d’une rescapée Geisha ahah !

  • BB cream : une alternative plus légère

Si vous voulez obtenir une couvrance légère sans pour autant utiliser un fond de teint, la BB Cream/crème est une bonne alternative. Pratique, elle s’applique comme une crème de jour et allie maquillage et soin : un bon compromis pour les flemmardes qui s’occupent peu de leurs peaux. Comment opère t-elle ? Elle camoufle légèrement vos imperfections en fonction de sa teinte et sa couvrance et sa formule apporte les « nutriments » nécessaires à votre peau tout en jouant sur son aspect. Elle existe en teinte universelle ou en teintes adaptées à la plupart des carnations, et vous pouvez en trouver avec ou sans SPF.

Le test avant achat : Si vous avez un doute concernant le fond de teint à acheter, et sur votre sous-ton, il vous suffit de regarder la couleur de vos veines. Ou encore, vous pouvez tester la couleur directement sur l’os de la mâchoire plutôt que sur la main qui n’est en général pas de la même couleur que le visage. L’idéal avant d’investir, est encore de demander un échantillon en boutique afin de pouvoir le tester sur plusieurs jours et être certaine de son choix. En réalité, un simple test en magasin avec des lumières adaptées ou non, ne suffit pas pour choisir la bonne couleur et la bonne texture de son fond de teint. Il faut observer son évolution tout au long de la journée : oxydation sur la peau, déplacement de la matière, dessèchement de la peau, marques visibles au niveau des pores, surbrillance etc.

Conseils d’application : Avec une éponge type beautyblender en tapotant ou avec un pinceau à fond de teint, ou vos doigts. Répartissez une à deux noisettes de fond de teint ou bb cream sur votre visage en étirant la matière vers l’extérieur

3/ L’Anti-cernes : pour dire adieu aux yeux de pandas (U_U’)

Avis à mes girls aux yeux de pandas/ratons laveurs, ce message vous conCERNE (vous remarquerez ce magnifique jeu de mots que je viens de vous faire ahah…).
Si vous faites partie de la catégorie des nanas qui dorment 10h mais qui ont toujours des poches de 10km sous les yeux au réveil (plus ou moins sombres et marquées ) et à qui on demande TOUJOURS si la nuit a été trop courte, une solution miracle existe : l’anti-cernes ! Prenez donc votre revanche sur Dame Nature !
L’anti-cernes vous permettra d’atténuer les poches sous vos yeux et d’apporter de la lumière à votre regard en un claquement de doigts. Résultat : un regard plus VIF et frais, un peu comme si vous aviez dormi 100 ans comme la Belle au Bois Dormant 😀
Pour les fêtardes, cette technique est également efficace afin de passer inaperçue après une nuit trop courte, je vous le garantis ! Testé et approuvé !

Trêve de blabla, il existe des anti-cernes de textures et de couleurs différentes. Tout comme le fond de teint, on choisit sa teinte en fonction du sous-ton qui nous correspond et une demi-teinte plus claire que son fond de teint pour illuminer le regard, pas plus pas moins ! Un anti-cernes trop clair serait visible à 10 000 kms et pourrait ruiner votre meilleur selfie !

Conseils d’application : Pensez à bien hydrater le contour de l’oeil pour éviter de l’assécher encore plus avec l’anticernes et afin d’atténuer les ridules. On utilise un pinceau, son doigt ou encore la pointe d’une éponge type beautyblender. On tapote en étalant la matière par dessus le fond de teint précédemment appliqué. Veillez à appliquer peu de matière afin d’éviter de créer des “paquets” sous les yeux et que cela ne file dans les plis. On l’étale en réalisant une forme de pyramide inversé et SURTOUT pas en répétant le tracé du cerne. Cela ne ferait que l’accentuer. En formant une pyramide inversée, on apporte plus de lumière au contour de l’oeil et au centre du visage de manière générale et il est plus facile de fondre l’anti-cernes au reste du teint.

4/ La Poudre (de perlimpinpin) 😀

La poudre c’est le secret d’un rendu velouté/peau de bébé. Elle vient en complément ou en remplacement du fond de teint dans le but de lisser les pores, fixer le fond de teint, matifier et/ou illuminer la peau et la préparer à la pose du blush. Ouais un vrai couteau-suisse en résumé ! C’est la touche finale pour un teint parfait, la cerise sur le gâteau et également une méthode reconnue des femmes depuis toujours pour rester fresh en cours de journée/soirée.

Teintée ou translucide, compacte ou libre, il en existe une multitude qu’il faut choisir en fonction du rendu que l’on souhaite et de son type de peau. Idéales pour les débutantes et pour celles qui ont une peau sèche, la poudre compacte vous évitera d’assécher encore plus votre peau car elle ne contient pas de talc contrairement à la poudre libre. Par ailleurs, la poudre libre est plus technique à appliquer du fait de sa volatilité mais donne un rendu plus naturel car plus fine.

La poudre libre sert également à fixer l’anti-cernes à condition d’avoir la main légère et que celle-ci soit de bonne qualité afin d’éviter les excédents visibles dans les plis, ce qui accentuerait les ridules. Pour celles qui ont des problèmes de peau, surtout pensez toujours hydratation avant tout. Une poudre non adaptée, mal appliquée et de mauvaise qualité peut gâcher votre teint et votre peau sur le long terme.

Ah ! Au fait ! L’effet plâtre aka “cake face” n’a JAMAIS été tendance donc on évite d’en mettre des tonnes ça ne rendra en rien votre make up plus flawless, bien au contraire sauf si c’est pour Halloween Une petite astuce pour éviter cette effet “cakey”, utilisez un brumisateur de type Fix+ de chez MAC ou encore une eau thermale comme celle d’AVENE. Vaporisez-la sur l’ensemble de votre visage tout à la fin une fois que vous avez fini de vous maquiller. On évite ainsi l’effet poudré, le teint parait tout de suite plus naturel.

Conseils d’application : On utilise un gros pinceau à poudre qu’on prend soin de bien secouer pour retirer le surplus de poudre prélevé et d’un coup léger on balaie l’ensemble du visage, toujours de l’intérieur vers l’extérieur.

Lire la suite >>>

Alex.

Comments

  1. Pingback: On donne de la vie et du caractère à son teint ! - Blossom Up

Leave a Comment

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.