Le pouvoir du visionboard

In Be powerful by AlexLeave a Comment

“Si vous pouvez l’imaginer, vous pouvez y arriver !” La dernière fois que j’ai entendu cette phrase de William Arthur Ward, elle sortait de la bouche de Steve Harvey. Vous savez cet humoriste américain connu pour ses shows télévisés, ou encore le fameux film “Act like a man” ?
Il parle souvent d’un concept qu’il applique depuis plusieurs années déjà, et qui selon lui l’a mené là où il est aujourd’hui : le visionboard ! En l’écoutant en parler lors d’un talkshow, il a réussi à me convaincre et à m’embarquer dans cette aventure.

Si vous êtes orientés développement personnel, vous avez surement déjà entendu parler du concept de la loi de l’attraction. Ce concept selon lequel tout ce que l’on souhaite réellement nous parvient forcément à un moment de la vie si on le désire très fort et qu’on le demande à l’univers… Le visionboard ? On peut dire que c’est l’outil par excellence pour matérialiser/concrétiser toutes nos envies, nos rêves et exercer cette fameuse “loi de l’attraction”.
C’est un concept très ancré dans la culture américaine, de grandes célébrités comme Oprah Winfrey en sont adeptes. Alors je me suis dit pourquoi pas tester ?

Concrètement qu’est ce que c’est ?

Le visionboard c’est un “tableau des visions”, une carte mentale de tout ce dont vous rêvez secrètement ou ouvertement. De la simple paire de chaussures qui vous fait de l’oeil depuis des années mais que vous ne pouvez pas forcément avoir aujourd’hui, au plus grand projet personnel que vous n’ayez jamais réalisé. Toutes ces idées sont à mettre sur un tableau physique ou en version numérique, selon vos préférences. Je vous explique tout ça juste après 😉

Le principe du visionboard

Plutôt que de rêver de projets, de les ruminer ou encore les perdre de vue, pourquoi ne pas les apprivoiser et se familiariser avec eux ? Selon Steve Harvey, le moyen le plus efficace de les garder à l’esprit et de les toucher du bout des doigts reste encore de les noter noir sur blanc. Et il garantit qu’un changement positif dans nos vies survient forcément dans les années à venir après avoir fait cette expérience.
Qu’on y croie ou non, voilà le deal, s’éclater ou se triturer le cerveau en mettant à l’écrit TOUT ce que l’on souhaite obtenir dans la vie, même les choses les plus folles ! Il y’a pire comme exercice non ?
Si vous avez une réelle envie de faire le point sur vos rêves, que ceux-ci se réalisent et que vous avez un peu de temps à y consacrer, je vous explique la marche à suivre… Consacrez-vous un moment et laissez parler le rêveur qui sommeille en vous 🙂

Etape 0 : Avant de se lancer, on prépare le terrain !

Quel type de visionboard faire ?

Pour faire votre visionboard je vous conseille de commencer par définir comment vous souhaitez le faire : une version numérique sur votre téléphone ? Ou plutôt une version papier ? En très grand format ou en format moyen ? Dans un bullet journal ? N’hésitez pas à faire des recherches pour trouver le support qui vous convient le mieux et pensez à l’endroit ou vous l’entreposerez par la suite.
Si vous avez une préférence pour le smartphone, il y a des applications qui vous permettent de réaliser votre visionboard comme : VisuApp, Visionboard , Visionboardmaker (iOs uniquement), etc… Vous pouvez aussi le faire via un tableau Pinterest ou encore tout monter via un logiciel du type Powerpoint, Word, PhotoShop, InDesign etc. et le prendre ensuite en photo pour le mettre sur votre téléphone. L’idée est que cela reste pratique pour vous.
Pour ma part, je trouve que le faire manuellement rend l’expérience plus marquante pour l’esprit. On le fait vraiment en pleine conscience et ça permet de déverrouiller certaines choses dans nos têtes, nous donner des déclics 🙂

Ps : Le visionboard “original” se fait pour des objectifs sur le long (voire très long) terme, mais rien ne vous empêche d’en réaliser un pour l’année à venir. C’est à vous de voir !

Un peu de shopping pour commencer !

Une fois que vous avez défini le format sur lequel partir, il vous faudra surement faire des achats. Si vous souhaitez faire une version papier/board de votre visionboard, voici quelques idées du matériel dont vous aurez besoin :

Version papier ou version tableau :

  • Une grande feuille au format A0, A1, A2, A3 minimum ou un tableau en liège ou en tissu
  • Des punaises ou scotch résistant/masking tape, colle
  • Des ciseaux
  • Une imprimante pour imprimer vos visuels
  • Du papier, des crayons de couleurs, feutres pour faire vous-mêmes vos visuels…
  • Des magazines en tous genres
  • Des petits objets facilement “collables” que vous pourrez ajouter pour décorer, customiser votre board (pins, petites guirlandes, fleurs)

Etape 1 : La “Bucket list goals”

Sky is the limit : on laisse déborder son imagination !

Accomplir vos rêves passe par une première étape très simple et qui pourtant fait toute la différence : mettre à l’écrit votre « bucket list goals ». En d’autres termes, c’est la liste de TOUS vos objectifs, de tout ce que vous désirez et que vous souhaitez voir apparaître sur votre visionboard !
Cette “bucket list goals”, vous pouvez dans un premier temps l’écrire dans un cahier si vous le souhaitez ou la démarrer directement en trouvant les images qui traduisent au mieux vos objectifs.
La recommandation de Steve Harvey est de noter 300 idées, et de ne s’arrêter QUE lorsque l’on a fini malgré les blocages !

Votre tableau est là pour VOUS inspirer, vous permettre de concrétiser vos rêves, donc il faut vraiment que vous vous sentiez libre sur ce projet. N’ayez aucune honte ou limite !

Posez-vous ces questions pour vous aider :

Qui est-ce que je veux devenir ? Qu’est-ce que je veux changer dans ma vie actuelle ?
Quels sont mes rêves ? La liste des choses que j’aimerai accomplir et qui me rendrait heureux ? Mes objectifs à moyen, long terme ? Dans quel état d’esprit je souhaiterai être ? (bienveillance, positivité, énergie, joie…) Si je ne travaillais pas qu’est ce que je ferai ? Si j’étais très riche qu’est ce que je ferai ? Par quoi j’ai envie d’être inspiré ? Dans quels domaines de ma vie ? Quelle est la première chose que je veux voir au réveil et qui va me motiver, me donner la pêche… et la banane aussi 😉 ?

On choisit un ou plusieurs thèmes à creuser, il peut s’agir de tout : objectif sportif/bien-être, voyages, objets, une inspiration déco de maison, une paire de chaussures, un diplôme, une belle carrière, du succès, un projet fou… Tous ces rêves refoulés, inavoués qui vous restent souvent dans la tête ou ces notions dont vous voulez vous imprégnez au quotidien ! Partez du principe que tout est possible, réalisable ! N’ayez pas froid aux yeux, soyez ambitieux et idéalistes même si vos propres rêves vous font peur !
C’est votre visionboard après tout ! Cela vous amènera à vous sentir plus libre face à ces rêves et à les regarder en face 😉

Le choix des visuels

Pour faire votre recherche de visuels, c’est comme vous le sentez. Allez-y au feeling ou de manière structurée en traitant vos différentes thématiques une par une.
Cela peut prendre une journée, comme plusieurs jours, et rien n’est figé. Les nouvelles idées et envies vous viendront surement au fil de l’eau pour alimenter votre tableau : c’est tout à fait ok !

Sur votre visionboard tout est permis

Photos, dessins, citations, articles de magazine, affirmations… Prenez juste le temps d’analyser chaque visuel et de voir si celui-ci est vraiment représentatif de votre rêve et réellement inspirant pour vous. En le regardant vous devez ressentir un petit quelque chose de positif, satisfaisant, et surtout… inspirant 🙂 En clair c’est votre définition du bonheur et de la réussite illustrée ! Vous pouvez découper des magazines, imprimer des visuels que vous avez déjà ou que vous avez trouvés via des banques d’images ou Pinterest par exemple. Et si vous avez l’âme d’un artiste amusez-vous à dessiner ou à écrire vos citations vous-mêmes 🙂 C’est votre terrain de jeu, mettez-y tout ce que vous voudrez ! Moi, j’ai opté pour l’impression de belles images trouvées sur Pinterest, c’est ce que je préfère. Je suis passée par LALALAB., histoire d’avoir une bonne qualité d’impression, plusieurs choix de formats et je trouve le rendu plutôt canon !

Etape 2 : 1, 2, 3, créez !

Mettez-vous dans le bon mood !

Une fois que tout est prêt, place à la pratique ! Pour faire votre visionboard, assurez-vous d’être dans les bonnes conditions, car le mental a une place importante dans la création de celui-ci ! Organisez-vous et planifiez un moment où vous serez tranquille.
C’est à la fois un moment de créativité et de détente que vous vous accordez, donc décalez vos calls/rdv s’ils ne sont pas importants. Aucun impératif ne doit vous déranger ! Installez-vous confortablement dans le lieu où vous êtes le plus à l’aise/rassuré dans une bonne ambiance : fond musical ou calme, bougies, diffuseur d’odeur, comme vous le sentez ! Il vous faut du temps et être positif pour pouvoir vous écouter et être dans une logique de bienveillance envers vous-même et envers ce projet… #MeTime

Le dressage des visuels

Vous pouvez procéder au dressage de vos visuels sur votre tableau par : thématiques, nuances de couleurs, ordre d’importance, catégories de contenus (visuels, citations, …) ou tout simplement au feeling, si vous êtes du genre à aimer ce qui est désordonné, ahah !
Le plus important est d’harmoniser le tout à votre goût pour en être fier, donc appliquez-vous pour qu’il soit beau. Il faut que vous appréciiez de le regarder !

Etape 3 : Et maintenant que c’est fait, on en fait quoi ?

Oui, je considère l’après également comme une étape, car le faire et ne plus jamais le regarder, ça ne marchera pas !

Le visionboard au quotidien

Entreposez-le à un endroit qui vous permet de le voir TOUT le temps !

Au pied de votre lit, dans votre salon ou sur la porte de vos toilettes, peu importe, l’essentiel est qu’il soit visible et souvent.
Si vous l’avez fait sur un grand format et qu’il est à la maison, n’hésitez pas à le prendre en photo et le garder à portée de main. Moi, je l’ai posé sur une commode bien en évidence 🙂
Steve Harvey, lui, l’a en fond d’écran de son téléphone par exemple. Et il conseille d’en faire de même pour l’avoir toujours sur soi !

Regardez-le TOUS les jours !

Le matin au réveil, le soir avant de vous coucher…
Il est important que vous puissiez prendre quelques minutes pour vous, par rapport à ce tableau, un peu comme une méditation en pleine conscience. Prenez le temps d’assimiler ces rêves que vous avez et projetez leur accomplissement. Prendre ces quelques minutes pour observer vos rêves vous mettra naturellement dans une logique de réussite et de prise en mains de certains de vos projets.

Faites le point de temps en temps sur le chemin que vous avez parcouru…

Les projets qui se sont réalisés ou qui ont un peu avancés, les changements dans vos vies… Vous verrez que certains projets se réaliseront même sans que vous vous en rendiez compte, avec très peu d’efforts, tout simplement car vous serez mentalement prédisposés grâce au visionboard 🙂
Voilà, vous savez tout, alors, ready pour accomplir vos rêves les plus fous ?

Alex.

Leave a Comment

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.