Détox alimentaire : on casse les mythes

In Be healthy by Dira1 Comment

La détox alimentaire, on en a toutes déjà entendu parler. Devenue très commerciale, toutes les marques en parlent, pour nous vendre leurs produits miracles qui révolutionneront nos vies, feront de nous des êtres plus forts, plus beaux, et tout ça à la vitesse de l’éclair !
Mouais. Et alors la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu… 🙄

Avant de me lancer tête baissée dans cette démarche, j’ai décidé de creuser le sujet pour mieux comprendre ce qui se cachait vraiment derrière le mot “détox”. Débrief.

NETWAYE, BALAYE, ASTIKE… 🎶

Quand on cuisine avec une hotte, il faut changer son filtre régulièrement. Si on ne le fait pas, avec toutes les odeurs, les particules et le gras qu’elle aspire, le filtre s’encrasse et elle cesse de fonctionner correctement. Et bien pour nous, c’est la même chose !
Notre corps possède ses propres filtres « les organes émonctoires » dits aussi ”d’élimination”. Il s’agit de la peau, des poumons, du foie, des reins et des intestins.
Leur rôle est de filtrer et d’évacuer les toxines de notre organisme. Celles-ci sont soit créées naturellement (par le fonctionnement de notre organisme) soit de nature extérieure (pollution, médicaments, cigarettes, maquillage… et nourriture !).
Alors pour éviter de trop les encrasser et d’altérer leur fonctionnement, on peut utiliser la détox qui les nettoiera en profondeur et relancera notre métabolisme.


On déclare la malbouffe, fournisseur officiel de toxines !

De nos jours, près de 80% de ce que l’on met dans nos assiettes est d’origine industrielle, c’est-à-dire dénaturé et transformé. Notre corps n’est pas franchement fan… Il a appris à évacuer ces déchets dûs à l’alimentation mais a parfois besoin d’aide. Lorsque c’est le cas, pas de doute, notre corps nous le fait savoir :

  • Problèmes digestifs
  • Prise de poids
  • Fatigue, troubles du sommeil (aaah le coup de barre post dej…)
  • Problèmes de peau (acné, eczéma, teint brouillé…)
  • Faiblesse du système immunitaire qui favorise le développement d’allergies et autres maladies (problèmes ORL, infections urinaires… welcome into my world !)

Evitons de faire la misère à notre corps et nous pourrir la vie, on anticipe et on décrasse !
Les changements de saison
sont d’ailleurs des périodes propices aux détox alimentaires. Avant l’hiver par exemple, elles permettent d’assainir les organes en profondeur pour qu’ils puissent ensuite mieux absorber les nutriments et vitamines dont ils auront besoin pour nous protéger du froid.

DÉTOX ALIMENTAIRE : VOTRE CORPS VOUS DIRA MERCI !

Une détox réussie repose sur :

  • l’élimination de tous les éléments nocifs d’origine industrielle (plats préparés, cigarettes, médicaments…)
  • un régime alimentaire hypotoxique (très peu ou pas de toxine, majoritairement d’origine végétale)

Avis à nos gros gourmands ! Durant une détox alimentaire, on dit ADIEU aux graisses saturées (présentes notamment dans la viande rouge, le fromage ou encore la charcuterie, aux sucres raffinés (dont on a retiré les vitamines et les minéraux) et, dans l’idéal, aux laitages et au gluten.

A chacun sa détox !

Il existe plusieurs types de détox alimentaires. Elles se différencient par leur durée (3 jours, une semaine…) et leur composition (solide ou liquide, 100% fruits, 100% légumes…) et la plus connue reste la monodiète.
Je l’ai testée d’ailleurs, je vous en parle très bientôt. 😉

Thés, tisanes ou compléments alimentaires naturels pour “aider” à la détox peuvent également être trouvés en pharmacie ou dans les magasins bio mais personnellement, je ne trouve pas cela nécessaire. Une alimentation saine se suffit à elle même 😉

Et si vous essayez vous aussi et prenez goût aux bienfaits de la détoxification, vous aurez peut-être envie d’aller plus loin et de tenter le jeûne ?
Que ce soit le jeûne hydrique où l’hydratation est autorisée ou le jeûne sec, où elle ne l’est pas, le jeûne n’est pas une méthode à prendre à la légère ; il faut s’y préparer et se faire accompagner. Votre médecin saura vous guider…
Avant de passer au jeûne (parce que clairement, c’est un autre level !), on peut déjà prendre quelques bonnes habitudes alimentaires qui aideront notre organisme à se détoxifier au quotidien.

NOS TIPS POUR LE QUOTIDIEN

De nombreux aliments comme le citron, sont connus pour leur effet drainant et détox. Mélangé à de l’eau tiède et bu à jeun le matin, il permet de booster l’organisme grâce à son fort apport en vitamine C.

Petite astuce :
ajoutez-y une pincée de piment de cayenne. Il favorise également le métabolisme des matières grasses. Oui, bon… le piment de cayenne dès le matin, c’est costaud. Mais on s’y fait !

Perso, j’ai pris l’habitude de faire des cures de ce mélange. L’idéal ? Tous les jours, avec une petite pause le week-end pour éviter de trop titiller mes organes avec l’acidité, tout ça pendant 2 mois maximum. On fait une pause plus ou moins longue et on reprend si le coeur nous en dit 🙂

Ces aliments qui deviendront vos nouveaux #BFF

De nombreux aliments, riches en vitamines et nutriments, peuvent également aider votre organisme à éliminer plus rapidement et facilement les toxines.

Si vous ne savez pas trop comment les préparer, un moyen simple et rapide reste de les avaler en smoothies ou jus de fruits !
Ma recette chouchou : jus de pomme, orange, carotte et gingembre, pour la petite touche de peps ! De quoi démarrer la journée du bon pied. 🙂

“UN ESPRIT SAIN DANS UN CORPS SAIN” , ÇA VOUS PARLE ?

Comme on vous le répète toujours chez Blossom Up, le corps et le mental sont liés et l’un ne peut fonctionner correctement si l’autre n’est pas en bon état. Nettoyer et libérer un peu son esprit peut également faire beaucoup de bien : c’est là qu’entre en jeu la détox ou le jeune digital.

Avec internet et nos smartphones, on est connectées à tout, partout, tout le temps. Addicts averties, on consulte notre smartphone en moyenne 27 fois par jour. C’est juste Énorme !
Peur de passer à côté de quelque chose, besoin de reconnaissance avec toujours plus de likes… les nouvelles technologies peuvent être source de tensions et de stress. Cela peut prendre des proportions de fou, poussant même jusqu’au burn out.
En soi, ce n’est pas tant la technologie le problème mais plutôt la façon dont on l’utilise qui peut être nocive. C’est flippant mais la plupart du temps, quand je prends mon téléphone en main et que je le déverrouille, ce n’est que par réflexe, sans vraiment savoir pourquoi, comme un besoin à combler, sans raison apparente. Stop !

Sortez de votre mode pilotage automatique !

Eloignez-vous de vos écrans et soufflez un peu. On a tellement l’habitude d’être joignable H24 que ça peut même faire bizarre d’être “off ”au début.
Faites ce petit effort de temps en temps, dé-con-nec-tez !
Préparez vous de belles soirées cocooning : un petit repas sain et léger, un peu de musique, un bon bouquin. Avec les journées qui se raccourcissent et le froid qui arrive chez les exilées comme nous, on sait que ce genre de programme sera bientôt notre quotidien. Pour des semaines, des mois même. Et vous savez quoi ? On a hâte !
Profitez-en vous aussi, votre corps et votre moral (of course !) vous remercieront. Soyez à votre écoute 😉

Dira

Comments

  1. Pingback: Monodiète : j’ai testé et je vous dit tout ! - Blossom Up

Leave a Comment

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.