Comprendre son type de cheveux : nature, texture et forme

In Cheveux by Dira3 Comments

Savoir se repérer dans la jungle capillaire

Hey girls ! Pour ce deuxième article, restons dans la lignée du précédent : posons les bases. Mais aujourd’hui, parlons cheveux ! Tout comme il existe différents types de peaux, il existe aussi différents types de cheveux. Et connaître son type de cheveux permet de choisir les bons produits capillaires nécessaires à l’entretien de leur beauté et de leur santé : shampooings, soins… voire même brosses à cheveux ! Et ouais Mesdames ! Alors si vous voulez en savoir davantage sur votre crinière, cet article est fait pour vous.

Che veux tout savoir !

Commençons par les différentes natures. Il en existe 3 principales, qui vont souvent de paire avec les types de peaux d’ailleurs : les cheveux normaux, les cheveux secs et les cheveux gras.

  • Les cheveux normaux ne présentent pas de problèmes particuliers. Ils sont doux, brillants et faciles à coiffer.
  • Les cheveux secs résultent d’un manque de sébum. Ce sont des cheveux déshydratés, fragiles et difficiles à démêler.
  • Puis il y a les cheveux gras, qui sont eux la cause d’un excès de sébum. Ils sont en général ternes, lourds et collants.

Il existe également 3 principales textures de cheveux : les cheveux fins, les cheveux moyens et les cheveux épais.

  • Les cheveux fins sont des cheveux fragiles, abîmés et qui manquent souvent de volume.
  • Les cheveux moyens sont des cheveux considérés “parfaits” et sont d’ailleurs les plus répandus.
  • Enfin, les cheveux épais sont des cheveux forts, plus faciles à coiffer et sont ceux qui supportent le mieux les agressions, comme les traitements chimiques ou le fer à lisser par exemple.

Vous l’aurez compris : la texture et la nature de ses cheveux sont donc deux éléments importants à prendre en compte.

La classification des cheveux selon Andre Walker

Jusque là, vous nous suivez ? Oui ? Alors allons un peu plus loin. C’est d’ailleurs ce qu’a fait un coiffeur de stars américain très connu répondant au prénom d’Andre Walker. Et s’il a été assez bon pour coiffer Jill Scott, Oprah Winfrey ou encore Halle Berry… alors on veut bien lui faire confiance nous aussi !

C’est dans un livre appelé “Andre Talks Hair”, publié pour la première fois en 1999, qu’Andre Walker a fait part de cette classification très poussée, aujourd’hui devenue référence. Type 1a, 3c, 4b… cela vous dit peut-être quelque chose ? Il s’agit d’une classification de cheveux par texture divisée en 4 grandes familles, allant des cheveux les plus raides aux cheveux les plus crépus. Elle est donc assez représentative du métissage capillaire que nous avons chez nous, à l’île de la Réunion.

Type 1 : les cheveux droits

La première famille évoquée par Monsieur Walker est celle des cheveux lisses. Cette famille est particulièrement présente chez les européens et les asiatiques.
Ce sont des cheveux poussant à la verticale, ce qui permet au sébum de s’écouler sans souci de leurs racines jusqu’à leurs pointes, les nourrissant facilement.

  • Type 1A : Cheveux parfaitement raides
  • Type 1B : Cheveux raides avec une légère vague
  • Type 1C : Cheveux raides avec une légère vague et de légères ondulations

Type 2 : les cheveux ondulés

La deuxième famille est celle des cheveux ondulés, particulièrement représentée chez les européens et les orientaux. Ce sont des cheveux plutôt raides à la racine et ondulés sur la longueur. Tout comme les cheveux raides, ils poussent à la verticale et présentent donc moins de problèmes de sècheresse que les autres cheveux.

  • Type 2A : Cheveux ondulés, avec des ondulations détendues
  • Type 2B : Cheveux ondulés, avec des ondulations plus resserrées semblables à celles que l’on peut obtenir lorsque l’on défait une tresse
  • Type 2C : Cheveux ondulés, avec des ondulations plus marquées et éventuellement quelques boucles

Type 3 : les cheveux bouclés

Viennent ensuite les cheveux bouclés, principalement présents en Europe, en Orient, en Afrique et dans les Caraïbes.
Bouclés dès la racine, ils peuvent avoir des boucles plus ou moins larges sur la longueur. Contrairement aux types 1 et 2, la forme de ces cheveux ne permet pas au sébum de s’écouler facilement jusqu’à leurs pointes. Ils ont donc tendance à être plus secs.

  • Type 3A : Cheveux bouclés, avec des boucles lâches et détendues
  • Type 3B : Cheveux bouclés, avec des boucles plus serrées, plus dessinées

Type 4 : les cheveux frisés et crépus

Et enfin, la famille des cheveux crépus, grandement représentée chez les populations africaines et afrocaribéennes.
Ce type de cheveux pousse lui à l’horizontale, causant ainsi de gros problèmes de sècheresse en empêchant la bonne circulation du sébum. C’est ce type de cheveux qui demande généralement le plus de soins.

  • Type 4A : Cheveux très frisés voire crépus, avec des petites boucles très serrées en forme de “S”
  • Type 4B : Cheveux crépus, avec des petites boucles peu définies en forme de “Z”

Certains sites font également état de cheveux de Type 3C – « Cheveux bouclés, avec des boucles abondantes et très serrées » ou ou 4C – « Cheveux très crépus, avec peu voire pas de boucle, en forme de “Z” aplati » mais ces deux types ne font pas partie de la classification initiale d’Andre Walker.

Enfin, il faut noter que la nature de vos cheveux peut cependant être altérée pour diverses raisons: agressions chimiques, problèmes de santé, chocs émotionnels.

Des doutes sur votre type de cheveux ? Faites ce petit test.

Savoir dans quelle catégorie se situer est assez évident : il suffit de comparer ses cheveux aux descriptifs et aux dessins ci-dessus. Cependant, pour ne pas fausser les résultats, il est important de suivre ces étapes:

  • Lavez-vous les cheveux avec un shampoing doux qui ne modifiera pas l’aspect de vos cheveux pour le test. Par exemple, éviter les shampoings clarifiants qui les assecheront et fausseront les résultats.
  • Laissez-les sécher à l’air libre en n’appliquant aucun produit. Pas de sèche cheveux, de crème ou d’huile… rien !
  • Une fois qu’ils sont complètement secs, vous pouvez maintenant les observez pour voir quelle est leur nature, leur texture et leur forme. Easy baby !

Dans l’idéal, faites votre shampoing en fin de journée et laissez passer une nuit avant d’étudier vos cheveux. Cela laissera le temps à votre cuir chevelu de produire à nouveau du sébum.
Vous avez fait le test et vous n’arrivez pas à vous classer dans un type particulier ? Pas de panique. Il est possible d’avoir plusieurs types de cheveux sur la tête, mais il y en aura toujours un qui prédominera.

Cette classification vous a-t-elle aidé à y voir plus clair ? Où vous situez-vous dans tout ça, avez-vous maintenant une idée plus précise de votre type de cheveux ? Ne soyez pas timides, dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous !

On a hâte de lire tous vos retours. D’ici là, prenez bien soin de vous !

Dira.

Comments

  1. Merci pour cet article, je ne connaissais pas la classification d’Andre Walker! Le blog est top, force à vous!

    1. Author

      Grâce à nous (et à André), tes cheveux n’auront plus aucun secret pour toi Cédric !
      Merci pour ton soutien ! 🙂

  2. Pingback: Routine capillaire : Booster vos cheveux ! - Blossom Up

Leave a Comment

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.